Devri

barbaou

barbaou

m.

I.

(1) Épouvantail, (?) loup-garou (?).

(14--) Jer.ms 164. Deuet oar an meassou Barbaou hec, tr. Devri « Le répugnant loup-garou est arrivé dans les campagnes » ●248. Caffet eu an toull comoullet (lire : comoullec) / Deuet oar an meassou Barbaou hec. / Ha goude barn meur a quernuec / Ez vyhet baruuec a redec. ●(1557) B I 552ab. ydolou barbou badouet / Groaet dre art gant an cornardet, tr. « Les idoles, stupides épouvantails faits par l’artifice de vils fripons »

(1913) DGES 19. E Bodfao / Ma barbao; / E Bodilis / Ma trouzilis., Kerd. A. Le Grand 824, c. 2.

(2) Barbaou Herve : le loup d’Hervé (saint Hervé).

(14--) Jer.ms 281 a. Barbaou Hervé, tr. Devri « Le loup d’Hervé » ●281 b. Compson (lire : Compsou) huero barbaou Hervé, tr. Devri « Les paroles amères du loup d’Hervé »

(3) Croque-mitaine, animal chimérique dont on fait peur aux enfants.

(1659) SCger 131a. barbaou, tr. «beste dont on menace les enfans.» ●(1732) GReg 91a. Bête chimerique dont on fait peur aux enfans, tr. «Barbaou. ar barbaou

(1927) GERI.Ern 38. barbaou m., tr. «animal chimérique dont on fait peur aux enfants.» ●(1931) VALL 173a. Croque-mitaine, tr. «barbaou m. (animal dont on fait peur aux enfants.»

II. Démangeaison sexuelle.

(1647) Am 553. So hen he bragaou barbaou dezraouhet.

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.En savoir plus...