Devri

logell

logell

f. –où

(1) Petite parcelle de terre, lopin.

(1478) RECe II 209 (Archives des Côtes-du-Nord). Dans le diocèse de Saint-Brieuc une charte de Beauport, datée de 1478, nous fait connaître à Plouézec les lieux dits que voici : Prat-an-goazy, « pré des oies ; » Parc-oar-an-roch, « pré sur le roc » ; Loguel-an-cozze, « loge du vieux ».

(1896) GMB 371. pet[it] Trég[uier] lôgël, logol f., tr. «petite parcelle de terre.»

(1903) MBJJ 181. ar park braz o deuz neve brenet menec'h an «Assomption» : c'hoaz 'zo stag outan eul logel bennak hag e fellfe d'ê kaout. ●246. Mar he deus Frans hirie eul logel douar en Jeruzalem. ●271. eul logel douar a zo da gouent an Itron Varia Sion. ●(1978) PBPP 349. lo:goll f. logélló, tr. «petit champ.»

(2) fam. Bouche.

(1960) BAHE 22/2. ton e vouezh a voe trawalc'h evit lakaat Ambrose da serriñ e logell. ●(1974) LLMM 166-167/364. da vont da c'haloupat, da zigeriñ va logell ha da lonkañ avel.

(3) Niche, custode.

(1933) OALD 45/206. Logell ar Sant.

(4) Coffin.

(1732) GReg 401b. Le sabot, ou se met l'eau & la dalle [pour éguiser la faux], tr. «loguell. p. loguellou

(5) Cellule.

(1935) ANTO 40. logellou ar venec'h.

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.En savoir plus...