Devri

rabinad / rabiniad

rabinad / rabiniad

s.

I. S. –où

(1) Bout (de chemin).

(1732) GReg 295b. Il y a une fort grande distance d'ici là, tr. «ur rabinad-mad a hend a so ac'han dy.»

(2) Rabinad-labour : tâche.

(1732) GReg 901a. Tache, peine, chose qu'on donne à faire, tr. «rabynad labour. p. rabinadou labour

(3) Moment, instant.

(15--) Jer.ms 172. Gouaraguer anteryn deport un rabynyat / Gra ez compsyff dou guer ouz da Mestr acher mat, tr. «Parfait archer, attend un moment, / Fais (en sorte) que je dise deux mots à ton maître de bonne mine.»

II. Adv. A-rabinadoù : à bâtons rompus.

(1931) VALL 60b. à bâtons rompus, tr. «a-rabinadou