Devri

baleg .2

baleg .2

m.

(1) Appréhension. cf. balc'heg

(1732) GReg 810b. Repugnance, opposition qu'on a à faire une chose, tr. «(H[aute] Cor[nouaille]) balecg em eus e vont. balecg so guenañ e vont.»

(1927) GERI.Ern 37. baleg m., tr. «dégoût, répugnance C[ornouaille].»

(2) =

(1732) GReg 146b. Chagrin, inquiétude, tr. «balecq

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.En savoir plus...