Devri

fier

fier

adj.

I. Attr./Èpith.

(1) Fier.

(1557) B 524. Bez fier feruant ha prudant hac antier, tr. «sois fière, fervente, sage et sans reproche.»

(1859) MMN 50. An dud-se a zo goal fier, ret eo o lacât en ho renk.

(1929) MKRN 112. Digoueet a reont e-kreiz ar vourc'h, ken fir an eil hag egile, tr. «Ils arrivent au centre du bourg, aussi fiers l'un que l'autre.»

(2) Réel.

(1575) M 4-5. Pere en personou cogant / So try fier ha diferant, tr. «Lesquels en personnes assurément / Sont trois réels et distincts.»

II. Adv. Fièrement, hardiment, bravement.

(1575) M 1161. dellit saluder peur fyer don speret, tr. «mériter très bravement le salut pour notre âme.» ●1880. Da comps é caus aussi, ouz é party fier, tr. «A plaider sa cause aussi contre sa partie, hardiment.» ●(1650) Nlou 118. An Eal mot (lire : mat) gant atfer, à comps outy fier, tr. G. Pennaod «Le bon ange avec hésitation, lui parle fièrement.» ●tr. La Villemarqué / E. Ernault «Le bon Ange, avec respect, / Lui parla noblement.»

III.

(1) Fier evel ur paun : voir paun.

(2) Fier evel ur pod difoñset : voir pod.

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.En savoir plus...