Devri

jaodre

jaodre

m.

(1) (en plt de qqn) Radoteur.

(1647) Am 715. Iaodre quez breman paour glan ouff manet, tr. «Pauvre insensé, je suis resté absolument pauvre.»

(1752) PEll 448. Jaodre, en basse-Cornwaille est un homme mal accommodé, mal ajusté, mal en ordre ; on le dit aussi d'un esprit déréglé.

(1876) TDE.BF 308b. Jaodre, s. m. C[ornouaille], tr. «Il se dit aussi d'un individu mal ajusté, mal accoutré.»

(2) (en plt de qqc.) Radotage.

(1876) TDE.BF 308b. Jaodre, s. m. C[ornouaille], tr. «Radotage ; pl. jaodreou