Devri

ladur

ladur

f. –ioù, –où (en plt des marais salants) Ladure.

(1744) L'Arm 455b. Marais (…) Salant (…) Vie ou Vée, tr. «ladurr.. reu

(1883) DBB 36. (Batz) ladur, pl. ieo, tr. «ladure», f., emplacement circulaire ménagé de distance en distance près des œillets pour y déposer le sel en attendant qu'il soit enlevé et porté en mulon. Cf. Littré, Suppl.»

(1904) DBFV 142b. ladur, f. pl. eu (dial. de Batz –ieo), tr. «ladure, ou vie ou vée, emplacement circulaire près des œillets pour y déposer le sel.»