Devri

mab

mab

m. –ed, –où, mibion. Cf. ab

I.

A.

(1) Fils dans les anciennes généalogies.

(1069) Cqlé p. 189 (Cartula Loc Deui). Hi vero quorum nomina in hac carta notari precepi hujus negotii testes affuerunt : / Houel comes et uxor ejus Hadeuis, / Kadou mab David, / Killae mab Guffred, / Saliou mab Gulchuenn, / Guenn mab Gualch, / Lancelin mab Buduoere, / Derian mab Tanki, / Kadoret mab Huelin, / Euen mab Edern, / Jungumarch mab Gurgauael, / Rudalt et Loeshuarn filii Altfret, / Cadiou citharista, / Benedictus abbas, / Jungomarius abbas, / Justus monachus, / Riuuallon monachus, / Tanki monachus, / Perenesius monachus, / Trehanton monachus. (ici mab était sans doute prononcé /vab/, cf. ab).

(c.1350) Io ms latin 14355 f°399r°. Iuonet omnes so map mat ha quar. tr. Devri «Ivonet Omnès est un fils bon et aimant.» ●(1456) Credo 4-5. 4-5 Hac in Ihesucrist emap quer hon / autrou vnan asaluer, tr. «Et en Jésus-Christ son fils chéri, / notre seigneur unique et (notre) sauveur.» ●(1472) Js ms latin BNF 1294 f°198. Gruet eu tom hep chom an comun goude dilun an suzun guen. / breman ez guellet guelet scler na gueu quet ter map an spernenn. tr. « Le commun (des saints) a été fait vivement, sans s’arrêter, après le lundi de la semaine blanche (des Rogations) ; / Maintenant vous pouvez voir clairement si le fils de l’Épine n’est pas expéditif. » ●(1499) Ca 131b. Map. g. filz. ●(1530) Pm 178a (Tremenuan). An map se manc quet ne vihe, tr. «Ce fils ne serait pas estropié.» ●245a (Mab Den). Ma map labour flour ez tourel, tr. «Mon fils, travaille bien dans ta tour.» ●(1580) G 409. Her mylyguet eu map na crap en e apoe, tr. «Car il est maudit, le fils qui ne s’attache pas à son appui.»

(1659) SCger 57b. fils, tr. «map p. mibien.» ●158a. map p. mibien, tr. «enfant.» ●(1790) MG 85. En eil a vabèt en dén-ze. ●(1792) BD 3263. Mibien da lans argrouc, tr. «fils du gibier de potence.» ●(17--) TE 17. er hohan meid unan ag é vabèt. ●(17--) FG2 20. ar mabou ar gounnar hon lez intanvezet oll.

(1878) EKG ii 226. pevar map hag eur verc’h.

(1907) PERS 186. he zaou vab.

(2) Fils.

(1732) GReg 396b. Fils de famille, tr. « Map a dyéguez vad »

(18--) SAQ i 189. Gueach all mab a di, karet, enoret…

B.

(1) Enfant, jeune garçon.

(1650) Nlou 311. Neuse Herod an assotet, / A gourchemennas ez lazset, / Hep credancc, an Inocantet, / An mibien glan neuez ganet, tr. «Alors Hérode, l’imbécile, / ordonna que l’on tuât / perfidement les innocents, / les purs garçons nouveau-nés.»

(c.1680) NG 352. Lahou en ol mabet.

(2) Mab prodig : enfant prodigue.

(1732) GReg 758a. L’enfant prodigue, tr. « Ar map prodicq »

(3) Mab unik : fils unique.

(1612) Cnf p. 189 f°95r°. Iesus Christ map vniq da Doué.

C. Homme, quelqu’un, un gars.

(1732) GReg 280a. C’est un déterminé, tr. « ur map eo ne’n deus aoun a nep tra all » ●415a. Quel fin drole !, tr. « finâ map ! » ●444a. C’est un futé, tr. « finâ map. soutilâ map » ●560a. La bonne lame ! la fine personne, tr. « finâ map ! » ●737b. C’est un bon politique, tr. « ur map soubl, mar boa biscoaz »

II. (religion)

(1) Ar Mabig Jezuz : l’enfant Jésus.

(1869) FHB 257/379a. ar mabik Jesus en he gavel.

(1900) MSJO 168. lienach ar Mabik Jesus. ●(1907) PERS 221. pa zouge ar mabik Jesus. ●(1911) BUAZperrot 80. Mari (...) a gemeras ar preder kenta gant ar mabik Jezuz.

(2) Mibien an deñvalijenn : les mécréants.

(1929) FHAB Ebrel 130. fallagriez mibien an denvalijenn ne deuio birviken a benn da lakaat mibien ar sklerijenn da fallgaloni.

(3) Mibien ar sklêrijenn : les fidèles.

(1929) FHAB Ebrel 130. fallagriez mibien an denvalijenn ne deuio birviken a benn da lakaat mibien ar sklerijenn da fallgaloni.

(4) Mab an den : le fils de l’homme (Jésus).

(1824) BAM 343. Map Doue a so en em c’hret map an den.

(5) Fils de Dieu (?).

(14--) Jer.ms 129. Breman dram le me re dyt / Quezquement map so en abyt / Adal Egyt bede Occydent, tr. « Maintenant, sur mon serment, je te donne / Tout homme qui est en vêtement (? religieux), / Depuis l’Egypte jusqu’à l’Occident »

III. (insulte)

(1) Mab ar c’hagn / mab gagn : fils de charogne.

(1732) GReg 154a. map-caign, tr. « puant, pourri, qui est une injure ».

(1850) MOY 180. Mab ar c’hagn Hebrean ! ●(1850) JAC 27. strángouillomp diouc’h-tu an tam mab-cagn flatter. ●(1868) KTB.ms 14 p 4. Well ’vije ganen beza kollet daou c’hant skoed, mab ar c’hagn ! ●(1884) FHB 11/87b. Mab ar c’haign ! lavar ivez d'as kenseurted (...) dilezel gant-hi ho arc’hant.

(1909) BOBL 30 janvier 214/2e. Ro peoc’h, mabkagn diot. ●(1943) SAV 29/30. Piou’ta, mab ar c’hagn, en deus poaniet ar bugel-mañ gant eur gomz

(2) Mab ar c’hast / mab gast : fils de putain.

(c.1500) Cb [map]. ga. filz de putain. b. map an gast. ●(1580) G 654. Cae comps da nep azcar dyssaffar map a hast, tr. «Va, parle à qui t’aime, sans bruit, fils de ribaude !»

(1659) SCger 13a. bastard, tr. «map gast.» ●(1783) BV 769. map ar gast ebrean pedra a res te asse. ●(17--) BMa 187. Ar map cast en deus ma sromplet, tr. «Le fils de putain m’a trompé.» ●799. Tech am fas map cast dislivet, tr. «Hors de ma vue, fils de putain pâlot !» ●1175. La var din map cast assotet, tr. «Dites-moi, fils de putain stupide.» ●1186. ar map cast filouter sé, tr. «Ce fils de putain filou !» ●1497. Guenin eman ar born map cast loué, tr. «Moi, j’ai l’as, fils de putain nigaud.» ●(17--) EN 1124. da laquad en genou ar mab cast peisand, tr. «pour mettre dans la bouche du fils de putain de paysan.» ●(17--) FG2 26. tao mab cast balbouesennek.

(1924) BILZbubr 46/1091. Mab gast ! ginaouek ! eme an Touz da Vilzig, teuler er mor mab an ôtrou ! ●1124. Mab gast ! Bastard fall a zo ac'hanout ! amprevan ! ●(1936) IVGA 212. abalamour da c’haou eur mabgast pluenner.

(3) Mab garn : fils de charogne.

(1970) BHAF 243. Ya, mab garn, ez a da gousta ker d’ez ler...

(4) Mab an diaoul : fils du diable.

(1499) Ca 46a. g. filz de contradition et du dyable. b. map an dyaoul.

(5) Mab ar foeltr : fils de la foudre.

(1869) KTB.ms 14 p 137. Pelec’h ez-te gant ma rozel, mab ar foeltr ?

(6) Mab dinatur : fils dénaturé.

(1732) GReg 266a. Fils dénaturé, tr. « Map dinatur »

IV. Mab divadez : enfant/fils non baptisé (surnom du diable).

(1612) Cnf p. 83 f°42r°. Nep ho deues clasquet caffout, pé à fell dezo clasq. vn Dyaoul familier, autramant hãnet heruez an lãgaig eues an pobl, map dyuadez à pech maruelamant.

V. Mab ar bed : mondain.

(1732) GReg 634b. Mondain, tr. « map an bed »

VI.

A.

(1) Ur mab fin evel ar seiz : un esprit délié.

(1732) GReg 261b. Un esprit delié, tr. « ur map fin evel ar seyz ».

(2) Mab e dad eo Kadiou (nemet e vamm a lavare gaou) : tel père, tel fils ; c’est le fils de son père.

(1732) GReg 775b. Ce garçon chasse de race, tr. « Map e dad eo cadiou. dioud e vouëñ ê ra » ●909a. Tel pere, tel fils, tr. « map e dad eo cadyou, nemed e vamm a lavarégaou »

(3) Hevelep tad, hevelep mab : tel père, tel fils.

(1732) GReg 909a. Tel pere, tel fils, tr. « Hevelep tad, hevelep map »

(4) Mab diouzh tad : tel père, tel fils.

(1732) GReg 909a. Tel pere, tel fils, tr. « map diouc’h tad »

B.

(1) Bezañ laosket un tamm brav eus e yod gant ar Mabig Jezuz : voir yod.

(2) Bezañ laosket an hanter eus e vrenn gant ar Mabig Jezuz : voir brenn.

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.En savoir plus...