Devri

niz / ni

niz / ni

m. –ed, –ien, -ier (famille)

A. Ni.

(1) Neveu.

(1576) H 52. An Mozreb dan ny, tr. « the aunt to the nephew. » ●(1580) G 454. Ma ny hyvyzyquen me nem certen en faet, tr. « Mon neveu, désormais je veux, certes, bien. »

(1732) GReg 655b. Neveu, fils du frere, ou de la sœur, du cousin, ou de la cousine germaine, tr. «Niz. p. nized. Van[netois] ny. p. nyed, nyer

(2) Descendant.

(1849) LLB 676-678. Gué (…) / Ne dauleint goeskeden nameid ar hun nied.

B. Niz

(1) Neveu.

(1659) SCger 83a. neueu, tr. «niz p. et.» ●161b. nis, tr. «nepueu.» ●(1732) GReg 655b. Neveu, fils du frere, ou de la sœur, du cousin, ou de la cousine germaine, tr. «Niz. p. nized. Van[netois] ny. p. nyed, nyer

(1907) AVKA 113. d’ar gerent nesa, d’ar gendirvi gompoez, ha d’an nijen zoken. ●(1912) MMPM 130. nized ha nizezed.

(2) Petit-fils.

(1732) GReg 341b. Petit enfant, à l’égard du grand pere, & de la grand mere, tr. «Nyz. p. Nyzed

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.En savoir plus...