Devri

daka

daka

s. enfant.

(1) Correction.

(1857) CBF 47. Ma venn-me tad d'ar c'hrouadur-ze en defe daka digan-en, tr. «Si j'étais le père de cet enfant, je lui donnerais le fouet.»

(1927) GERI.Ern 87. daka m., tr. «Petite tape, coup t. enfantin.»

(2) Reiñ daka / ober daka : frapper.

(1876) TDE.BF 96a. Daka, s. m. Terme enfantin. Ober daka, tr. «menacer de battre un enfant avec l'intention de ne pas le faire. Ces mots signifient aussi frapper ou plutôt feindre de frapper quelqu'un pour amuser un petit enfant.» ●(1877) FHB (3e série) 30/237b. Da C'hambetta e roont daka a dreuz he zivesker.

(1919) KZVr 355 - 21/12/19. Daka, coup : rei daka, tr. «donner un coup.»