Devri

habelsac'h

habelsac'h

m. Havresac.

(1881) RECe v 127. Cf. pet. Trég. jibi fraises, gr. Trég. zibi [+ note : On peut croire ce b primitif, comme celui du pet. Trég. habëlzac'h, havre-sac, allem. Habersack, et comme les d dont il vient d'être question. Mais le changement de v en b entre voyelles a lieu dans eun din chibiyard, un homme qui a une grosse cheville de pied (St-M.), et je ne connais pas d'exemple certain du changement analogue de z en d.], à Gurunhuel zivi, L. sivi, C. sëñi, (pron. sun-hi) gall. syfi, irl. súbh, cf. le gaul. soubitès, lierre ?

(1931) VALL 356a. Havresac'h, tr. «habelsac'h m. (R. Celt. V, 127).»